JE VEUX VIVRE !

Janvier 2021
A bras le corps, à bouche que veux-tu, à perdre haleine, à mains tendues, à loup y es-tu, à bercer la grand-mère, à bouillir dans la marmite

à pomper la merde, à faire la roue, à croquer la pomme, à moucher les grincheux, à débusquer la formule, à danser toute la nuit, à je compte jusqu’à 3 bouche ouverte, à pédaler dans les côtes, à ramer, à bouffer son stylo, à remonter les bretelles, à taper sur le clavier, à un tiens vaut mieux que deux tu l’auras, à 2020 non rien de rien, à Pimpanicaille le roi des papillons, à pisser la belle étoile, à ouvrir la porte, à ouvrir en grand, le soupirail, le portail, à ouvrir les cercueils à cache-cache, à hurler dans la rue, à glisser dans la boue, à fond de train, à tomber, à courir, à se relever, à saigner, à foncer bien-sur il faut ce qu’il faut mais pas trop quand même si jamais boum dans les dents tu crois que ce qu’on fait c’est pour se retrouver piégé faut pas déconner, couvre feu et chassé croisé, bloqué rassuré vacciné, la fin justifie les moyens et la fin des haricots c’est pire que la soupe aux choux, on ne me la fait pas à moi le virus il est foutu foutu foutu de m’attraper alors cours-y vite le bonheur est dans le pré et hop me voila démasquée, alors, 1 2 3 dans la rue fallait pas me lâcher, fallait m’enfermer à double tour cric crac, à toute vitesse fallait me gazer phsitt phsitt ménage, à boum dans le mille, à 100%, à grande goulée, à pas de géant, à turlututu chapeau pointu, à se pendre, à se pendre à tes lèvres, à pleine dent, à caresser ton nombril à califourchon, à en perdre la raison, à chanter à tue tête, à cheval sur la liberté, à je t’aime, je t’aime, je t’aime moi non plus et même pas peur je te donne mon cœur si tu le fais danser... 

La Compagnie Bouche à Bouche - association loi 1901 - 2/4 rue du général Humbert - 75014 Paris - 01 45 39 55 38 - contact@cieboucheabouche.com
Tous les contacts