Dans la zone des 100 vieux un combat se trame. Le général est aux manettes il mène la danse. Ils iront au bout de leurs rêves même si on en perdra au passage. Ici la vieillesse explose le cerveau et les bons comportements. Dans chaque tableau, nous basculons au coeur de la folie. C’est la langue du dernier sursaut, du cauchemar, de la perte du langage, une tentative ultime pour continuer d’exister. Du réfectoire à la chambre, de la porte d’entrée à la fenêtre fermée, on se parle sans se parler dans d’impossibles dialogues, on est un et plusieurs, on revêt la parure du clown, on enfile un masque de lapin, on apparaît et disparaît plus vite que nos hallucinations. Ce texte brandit à bout de bras le courant cocasse et tremblant du dernier épisode de nos vies.

La Compagnie Bouche à Bouche - association loi 1901 - 2/4 rue du général Humbert - 75014 Paris - 01 45 39 55 38 - contact@cieboucheabouche.com
Tous les contacts